Villes et paysages d'Arabie saoudite

Enregistrer dans mes favoris Enregistré dans mes favoris

Inexplorés, inconnus, dévoilés

  • Qui est Moath ?

    Qui est Moath Alofi ?

    Alofi est né en 1984 dans la ville sainte de Médine. Enfant, avec son père, il avait pour habitude de chercher d'anciens vestiges dans le désert, ce qui a renforcé le lien qu'il entretient avec sa terre natale et a éveillé sa curiosité dès son plus jeune âge. Alofi a découvert la photographie à l'âge de huit ans, mais il ne s'y est mis sérieusement qu'à son retour en Arabie saoudite après dix ans d'absence, dont quatre passés en Jordanie, quatre en Australie (où il a obtenu une maîtrise en gestion de l'environnement et du développement durable) et deux dans d'autres régions du monde.

     

    « À mon retour, l'Arabie saoudite avait beaucoup changé et évolué », dit Alofi. « J'ai commencé à voir mon pays presque à travers les yeux d'un étranger, comme si cet environnement ne m'était pas familier. J'ai dû me faire une nouvelle idée de l'endroit où j'ai grandi. » Une fois passé le choc initial, Alofi a profité de l'occasion pour explorer son « nouveau » pays et documenter ses découvertes.

Une démarche unique dans la photographie saoudienne

  • Une démarche unique dans la photographie saoudienne

    Le succès des clichés d'Alofi s'explique en partie par le fait que même les Saoudiens ignorent l'existence de ces lieux reculés et inexplorés. Cela éveille aussi la curiosité sur la manière dont l'artiste découvre ces endroits cachés. « Je prends ma voiture, j'essaye d'élargir ma vision sur ce qui m'entoure, et je conduis jusqu'à ce que quelque chose attire mon attention. Parfois, je cherche aussi des zones étranges ou insolites sur Google Maps, puis je choisis un lieu qui m'inspire et j'y vais.

     

    C'est comme ça que je mène mes recherches depuis sept ans », raconte-t-il. Outre sa passion pour la découverte de vestiges et de demeures anciennes, il voue un intérêt particulier aux habitants des villages isolés qui ont maintenu les traditions de leurs ancêtres saoudiens.

  • Paysage saoudien

      Interrogé sur la manière dont il espère inspirer le public à travers ses œuvres, Alofi répond : « J'aimerais qu'elles incitent les gens à chercher, explorer et découvrir des choses par eux-mêmes. Il y en a beaucoup trop pour que je puisse les découvrir tout seul. Les recherches menées ces dernières années m'ont fait comprendre que ce pays regorge de sites historiques et naturels encore inexplorés. Cette terre ancestrale continuera de nous surprendre. Elle possède d'innombrables ruines et vestiges de civilisations anciennes encore cachés. Et je ne parle pas seulement des constructions de l'homme, mais aussi des collines et des montagnes érodées, et des superbes sites façonnés, créés et détruits par la nature. »

       

      Alofi se dit toujours ravi de savoir que des gens visitent certaines régions de l'Arabie saoudite après avoir vu ces lieux peu connus dans ses œuvres.

  • Paysage saoudien

    Où admirer les photographies de Moath Alofi

    Lorsqu'il n'est pas à la recherche de trésors perdus de l'Arabie saoudite, Alofi dirige le studio d'art Al-Mthba de Médine. Cofondateur du groupe d'organisation de safaris Erth Team, il est aussi responsable de la programmation culturelle au sein de l'autorité de développement régional de Médine.

     

    Une exposition permanente lui est consacrée au musée Ithra d'Aramco, et ses œuvres ont été exposées à Paris, Londres, Dammam, Djeddah, Moscou et Bruxelles, ainsi qu'en Oman, au Bahreïn, au Nouveau-Mexique et dans l'Utah.

     

    Vous pouvez admirer les fabuleuses découvertes et les superbes photos d'Alofi sur Instagram. Pour en savoir plus sur l'artiste et ses différents projets, visitez son site personnel.

Voyagez de façon responsable

Voyagez de façon responsable

Faites pivoter votre appareil.
Votre fenêtre est trop petite. Agrandissez-la pour profiter d'une meilleure expérience.