La culture dans la province d'Ach-Charqiya

La culture dans la province d'Ach-Charqiya

Street art et musées

Enregistrer dans mes favoris Enregistré dans mes favoris

La province d'Ach-Charqiya, dans l’est de l’Arabie Saoudite, se caractérise par son ambiance décontractée. Ses grandes villes n’offrent pas le dynamisme de Djeddah ou le flair urbain de Riyad, mais la région possède néanmoins une culture riche.

 

C’est ici que les premiers puits de pétrole du pays ont été découverts et que la plus grande compagnie pétrolière du monde a été créée. C’est également ici qu’un petit village de pêche est devenu l’un des plus grands ports du Moyen-Orient, et où le centre culturel le plus grand et le plus impressionnant de la péninsule arabique a été construit. Cette région qui se caractérise par sa diversité, son histoire et sa tranquillité commence à jouir, lentement mais sûrement, d’une renommée bien méritée. Voici quelques-uns de ses plus beaux sites culturels pour les visiteurs de tout âge.

Centre du roi Abdelaziz pour la connaissance et la culture (Ithra)

Centre du roi Abdelaziz pour la connaissance et la culture (Ithra)

Avec son architecture unique, qui se dresse à une hauteur de 90 mètres dans le désert, le centre Ithra domine la ligne d’horizon de Dharan et la scène culturelle de la région. Construit près du premier puits de pétrole découvert en 1983, Ithra est un centre culturel de classe mondiale qui n’a pas d’égal, du moins dans la région. Le futur s’intègre au passé dans ce bâtiment futuriste de 85 000 m²  qui regroupe une grande bibliothèque, un théâtre, un cinéma, un laboratoire d'idées et la tour de la connaissance, ainsi que de nombreuses galeries et installations conçues pour inspirer, fasciner et engager. Les plus jeunes apprécieront tout particulièrement le musée des enfants.

 

Le centre propose un programme exhaustif d’événements, d’ateliers, de discussions et de spectacles. L’entrée est gratuite, sauf pour les événements et le cinéma.

Exposition Énergie

Exposition Énergie

À quelques pas du centre Ithra, l’Exposition Énergie propose un voyage immersif et interactif dans le monde du pétrole, de sa science, de ses technologies et de l’énergie. Le point focal de cet espace kaléidoscopique est un jeu interactif pour 12 joueurs, qui donne vie à la production d’énergie grâce à des écrans tactiles. Ne manquez pas non plus les expositions dernier cri, comme celles sur les sources d’énergies alternatives, et les projections de films.

Musée Alfelwah et Aljowharah

Musée Alfelwah et Aljowharah

Collectionneur passionné d’objets culturels et traditionnels, Abdulwahab Al Ghunaim a transformé son hobby en musée en 2018. Aménagé dans une majestueuse villa de Dammam, le musée Alfelwah et Aljowharah abrite une collection commencée avec quelques artefacts locaux, et devenue au fil des ans un impressionnant trésor de plus de 500 000 objets.

 

Cette collection éclectique comprend notamment un Coran vieux de 500 ans, des voitures anciennes, des gramophones et quelques objets personnels du premier roi d’Arabie Saoudite, le roi Abdulaziz. Les visiteurs pourront également découvrir une chambre et une salle de réunion saoudiennes traditionnelles. Ces trésors pittoresques donnent naissance à des visites agréables.

Street art à Khobar

Street art à Khobar

Ce quartier historique de Bayoniya a connu une nouvelle naissance en 2018 grâce à plusieurs jeunes artistes saoudiens qui ont transformé ses rues en toiles géantes ornées d’une multitude de graffitis. L’exposition de street art Alfan Sharqy (l’art est oriental), organisée par la Dawi Gallery sous le patronage de la Princesse Abeer bint Faisal Al-Saud, a ainsi permis de transformer six maisons traditionnelles du quartier en un arc-en-ciel de fresques, de calligraphies achromatiques et de motifs abstraits. Lors de votre promenade, les murs vous rappelleront que les œuvres d’art les plus enthousiasmantes et les plus transformatives peuvent apparaître dans les endroits les plus inattendus.

Musée Taybeen

Musée Taybeen

Le musée Taybeen est né d’une passion pour la nostalgie. Aménagé sur 300 m², ce musée de Khobar a été fondé par Majid Al Ghamdi, qui souhaitait préserver les trésors de son enfance. Son ancien passe-temps est devenu une collection de 10 000 objets regroupant des jouets vintage, d’anciens jeux de société et jeux vidéo, des posters, des télévisions, des appareils photo et des emballages d’aliments ou de boissons de marque. Avec sa vitrine montrant l’évolution des bouteilles de Coca-Cola depuis les années 1970, ses peluches représentant les personnages de Sesame Street et ses Barbies vintage, le musée fait jaillir l’enfant qui sommeille en chacun de nous.

Heritage Village

Heritage Village

À la fois musée et restaurant, le Heritage Village de Dammam est un bâtiment de cinq étages surmonté d’une tour qui permet de se souvenir d’une vie plus simple. Il regroupe un musée, qui expose une multitude de bijoux, de manuscrits, de textiles et d’autres objets, ainsi qu’un petit marché artisanal où vous pourrez acheter des parfums arabes, de l’encens, des paniers en palmes tressées et des décorations murales. Néanmoins, son véritable attrait est son restaurant. Installez-vous confortablement sur les coussins de sols traditionnels pour déguster de savoureux délices locaux, comme de succulents mezzés, plats de riz et grillades de viande. Vous vivrez ainsi une expérience similaire à celle d’une maison saoudienne.