Le ramadan à Riyad

Voyager pendant le mois sacré

Enregistrer dans mes favoris Enregistré dans mes favoris

Découvrez la vie et la culture locales de Riyad pendant le ramadan, une période sans égale dans l'année. Entre le scintillement des lanternes fanoos en cuivre, le doux parfum de l'encens ou le son du tambour d'un musaharati, les célébrations du ramadan, à Riyad, donnent vie à plusieurs traditions venues de la région du Hedjaz, de la province d'Ach-Charqiya et même de plus loin dans le monde arabe. Voici quelques-uns des plus beau attraits de la capitale.

 

Qu'est-ce que le ramadan ?

Le mois sacré du ramadan, qui prend place durant le neuvième mois du calendrier islamique, commence généralement lorsque l'on peut observer le croissant de lune. Un jeûne d'un mois, l'un des cinq piliers de l'islam, s'ensuit pour marquer la première révélation du Coran au prophète Mahomet. Au cours de cette période, les musulmans s'abstiennent de manger et de boire de l'aube au coucher du soleil. Cette discipline spirituelle vise à inspirer réflexion et contemplation. Le mois sacré est également consacré à la charité et à la famille, et chacun passe généralement beaucoup plus de temps avec ses proches.

 

La fête de l'Aïd el-Fitr est un jour férié qui marque la fin du ramadan. La plupart des entreprises et des écoles ferment à cette occasion pour diverses célébrations.

Sample alternative image text

Une journée typique au cours du ramadan

Les visiteurs sont invités à s'immerger dans cette atmosphère qui rassemble chacun autour de la communauté, de la famille et de la foi, mais il leur est conseillé de prévoir leur séjour avec beaucoup de soin, car la vie quotidienne change beaucoup en ville durant le mois sacré.

 

Également connu sous le nom de sawm, le jeûne est pratiqué entre l'aube et le coucher du soleil. Les habitudes de Riyad sont donc inversées. Les entreprises fonctionnent avec des horaires réduits, en ouvrant plus tard et en fermant plus tôt, et la plupart des restaurants sont fermés durant la journée. Le jeûne n'est pas obligatoire pour les visiteurs qui ne sont pas musulmans et qui se rendent en Arabie Saoudite, et la plupart des restaurants des hôtels sont toujours ouverts. Néanmoins, vous devrez vous abstenir de manger, de boire et de fumer en public entre l'aube et le coucher du soleil pour respecter les personnes pratiquant le jeûne.

 

Ainsi, des nuits très animées font suite à des journées particulièrement paisibles. Au coucher du soleil, l'appel à la prière du muezzin indique la rupture du jeûne et les musulmans peuvent déguster l'Iftar. Riyad reprend vie avec de nombreuses fêtes de quartier et délices culinaires.

 

Notez que la circulation routière est particulièrement dense dans les minutes qui précèdent la prière du crépuscule, Maghrib, car chacun se hâte pour se rendre à l'endroit voulu pour la rupture du jeûne. Les restaurants doivent être réservés bien à l'avance.

 

Les personnes qui n'accueillent pas leur famille et leurs amis se rendent dans une multitude de cafés, de restaurants et de tentes érigées pour le ramadan, tandis que le mois de la charité et de la bienfaisance incite des milliers d'habitants de Riyad à se diriger vers leurs mosquées afin de partager des plats maison avec leur communauté. Les jeunes générations aiment louer un chalet portant le nom d'istiraha, où ils se rassemblent entre amis pour manger, boire et se divertir avec des jeux.

Sample alternative image text

Les festivités du ramadan

Pour profiter de Riyad durant le ramadan, vous devrez adopter un rythme nocturne. Les restaurants et les centres commerciaux, tels le Riyadh Gallery Mall et l'Al Nakheel Mall, ouvrent tôt en soirée et restent animés jusqu'au Sohour, le petit-déjeuner qui précède l'aube.

 

Éclairés de lanternes blanches et ornés de drapeaux colorés, les souks animés de Riyad, comme le souk Al Thumari, au cœur de la vieille ville, près du fort Masmak, reçoivent la visite de nombreux habitants venus acheter des aliments, des cadeaux et des vêtements pour les célébrations de l'Aïd el-Fitr, qui marque la fin du ramadan. N'hésitez pas à saluer les marchands d'un « Ramadan Mubarak », qui signifie « joyeux ramadan ».

 

Pour savourer des plats saoudiens traditionnels comme de la viande de dromadaire, des samoussas et de la soupe shorba, dirigez-vous vers les dizaines de tentes érigées dans la ville entière pour le ramadan, y compris dans de nombreux hôtels et resorts tels que le Hilton, le Marriott, le Movenpick, le Four Seasons, le Fairmont and l'Al Faisaliah.

 

Les néons de la rue Tahlia attirent toujours les jeunes générations de Riyad, qui viennent rompre le jeûne dans des restaurants servant des cuisines internationales variées, et notamment des plats américains, européens, indiens et asiatiques.

 

À l'ouest de Riyad, dans la ville historique de Dariya, rendez-vous à l'Al Bujairi Heritage Park. Avec ses vastes espaces verts, ses palmiers illuminés et sa vue spectaculaire sur le palais et les ruines, le parc est apprécié des familles qui viennent vivre des soirées féeriques durant le ramadan. Avec le parc du roi Abdullah et le stade international du roi Fahd, il s'agit de l'un des meilleurs endroits de Riyad pour admirer le feu d'artifice de l'Aïd dans une atmosphère festive et amicale.