Khobar s'illumine de vert pour la fête nationale
Khobar s'illumine de vert pour la fête nationale

Guide de voyage pour les fêtes

Les 3 grandes fêtes saoudiennes

Enregistrer dans mes favoris Enregistré dans mes favoris

Le Royaume d'Arabie saoudite n'a que trois jours fériés par an, mais ces trois occasions - la fête nationale, l'Aïd el-Fitr et l'Aïd al-Adha - sont célébrées en grand.

La fête nationale est célébrée chaque année à la même date du calendrier solaire grégorien, tandis que les deux autres fêtes tombent à des dates différentes car elles suivent le calendrier hégirien (calendrier lunaire islamique). Celui-ci compte environ 11 jours de moins que le calendrier grégorien, c'est pourquoi les dates du ramadan et des fêtes de l'Aïd varient chaque année. Il faut environ 33 ans pour que l'Aïd el-Fitr retombe à la même date.

 

Fête nationale saoudienne

La fête nationale est célébrée le 23 septembre pour commémorer l'unification du Nejd et du Hedjaz, en 1932, et la naissance du royaume d'Arabie saoudite, dont le nom évoque la maison des Saoud, la dynastie du roi Abdelaziz ibn Saoud.

La fête nationale (Al Yom Al Watany en arabe) correspond à une date fixe du calendrier solaire. Cependant, le nombre d'années célébrées est calculé selon le calendrier lunaire. C'est pourquoi, en 2020, la nation saoudienne a fêté son 90ème anniversaire (au lieu du 88ème selon le calendrier solaire).

 

Comment les Saoudiens célèbrent-ils leur fête nationale ?

L'occasion est marquée par des feux d'artifice, des défilés de chars allégoriques de chaque région, ainsi que des évènements culturels mêlant musique et costumes traditionnels. La fierté nationale se manifeste partout. Les rues sont ornées de drapeaux, les habitants décorent leurs maisons et leurs voitures, et des bâtiments sont illuminés en vert.

« La fête nationale suscite de plus en plus de ferveur depuis quelques années. Tout le monde s'habille en vert et blanc (les couleurs du drapeau saoudien) », constate Kristine MacMillan, infirmière diplômée ayant vécu pendant six ans à Riyad.

La fête nationale est une explosion de joie et de liesse dans l'ensemble de l'Arabie saoudite. Pour participer à ces festivités et assister aux grandes célébrations à Riyad, mettez quelque chose de vert dans votre valise. « À Riyad, des feux d'artifice illuminent le ciel nocturne aux quatre coins de la ville », raconte Kristine MacMillan, « c'est très festif ».

Fête national à Djeddah

À Djeddah, l'atmosphère est différente mais tout aussi amusante. Des défilés et de nombreux événements sont organisés, des stands bordent la corniche, et des soldes incroyables sont proposées. Comme le résume si bien un ancien expatrié : « La fête nationale est un jour où les Saoudiens célèbrent leur passé et anticipent leur avenir. »

 

L'Aïd el-Fitr

Le neuvième mois du calendrier hégirien est le mois sacré du Ramadan, qui se termine par une grande fête de trois jours marquant la rupture du jeûne pour une autre année. Alors que la rupture du jeûne appelée iftar est célébrée chaque jour du ramadan après le coucher du soleil, l'Aïd el-Fitr marque la fin du mois du ramadan et du jeûne intermittent.

Après un mois de jeûne et de réflexion, la célébration de l'Aïd consiste à partager ce que vous possédez et à faire une aumône appelée Zakât al-Fitr. L'organisation Islamic Relief explique que « son montant minimum doit correspondre à 2 kg de farine de blé, de riz ou d'une autre denrée alimentaire de base, par membre de la famille (y compris les personnes à charge, même si elles ne vivent pas sous le même toit), ce qu'on peut estimer à environ 5 £ ou 7 $ par personne. »

 

Aïd el-Fitr : « Aïd Moubarak » ou « Bonne fête »

Après les prières de l'Aïd, la famille et les amis se réunissent avec les enfants pour leur offrir des cadeaux, tels que de l'argent, des vêtements ou des jouets. Ensuite, tout le monde profite d'un délicieux festin traditionnel comprenant du mugalgal (agneau haché aux épices et aux tomates), du jarish (bouillie de blé, de viande et d'épices) et de plein de friandises. L'Aïd el-Fitr est souvent surnommé l'Aïd sucré en raison des nombreux plats de fête et biscuits traditionnels contenant du miel et des dattes.

Dates

Le premier soir de l'Aïd el-Fitr, les Saoudiens revêtent leur plus belle tenue, souvent achetée spécialement pour l'occasion. Ils sortent admirer les feux d'artifice et se souhaitent « Aïd Moubarak » (Joyeux Aïd). Il n'est pas non plus rare de voir des femmes avec les mains et les pieds ornés de henné.

Sachez cependant que, malgré la grande effervescence initiale, la majorité des magasins et des activités ferment pendant trois jours, car les gens se retrouvent en famille et se rencontrent chez eux.

 

L'Aïd al-Adha

L'Aïd al-Adha, la fête du sacrifice, a lieu le 10ème jour du dernier mois du calendrier islamique, Dhou al-Hijja. Elle tombe environ deux mois après l'Aïd el-Fitr et marque la fin du pèlerinage du Hajj à La Mecque. Cet Aïd commémore la volonté du prophète Ibrahim de sacrifier son fils aîné, Ismaël, pour obéir à Dieu. Alors qu'il s'apprête à le faire, Dieu lui donne un agneau à sacrifier à la place de son fils. Aujourd'hui encore, de nombreuses familles saoudiennes sacrifient un mouton, une chèvre, une vache ou même un chameau. La viande est divisée en trois parties, puis partagée entre la famille, les amis et les voisins, et les personnes moins fortunées.

Coran

Les commerces et les entreprises étant fermés, ces trois jours fériés sont très agréables pour visiter le pays. C'est aussi l'occasion de se rendre dans des petits villages pour assister à des célébrations traditionnelles ancestrales.

 

Ulrike Lemmin-Woolfrey

Voyagez de façon responsable

Voyagez de façon responsable

Faites pivoter votre appareil.
Votre fenêtre est trop petite. Agrandissez-la pour profiter d'une meilleure expérience.