Homme pratiquant la Ardah, ou danse de l'épée, en Arabie saoudite

Une tradition ancestrale

Danse de l'épée en Arabie saoudite

Enregistrer dans mes favoris Enregistré dans mes favoris

Une danse de célébration

Les danseurs du spectacle de danse de l'épée portent des manteaux colorés et brodés, appelés daghla.

Les danseurs du spectacle de danse de l'épée portent des manteaux colorés et brodés, appelés daghla.

L'histoire et la signification de la danse de l'épée

La Ardah la plus pratiquée en Arabie saoudite, la Najdi Ardah, était autrefois exécutée par les guerriers arabes du Nejd (région du centre du pays) avant d'affronter leurs ennemis sur les champs de bataille. La danse de l'épée servait à montrer leurs armes et leur esprit héroïque. La Najdi Ardah commémore également les batailles menées par le fondateur du royaume, le roi Abdelaziz ibn Saoud.

De nos jours, cette danse folklorique est pratiquée dans toutes les provinces d'Arabie saoudite. Devenue un symbole de la culture saoudienne traditionnelle, la Ardah est, depuis 2015, inscrite au au patrimoine immatériel de l'UNESCO.

 

En quoi consiste la Ardah

Dans la danse de l'épée, deux rangées de danseurs (habituellement des hommes, mais pas toujours) sont debout, côte à côte et face à face. Les hommes revêtent un costume traditionnel de la région saoudite du Nejd : un long manteau brodé, appelé daghla, avec un col montant et six boutons, porté sur une tunique blanche en coton, ou murowdin, aux longues manches triangulaires. Ils portent également des ceintures de munitions en cuir en bandoulière sur leur poitrine, et tiennent leur épée dans la main droite.

La Ardah commence par la répétition d'un premier vers de poésie. Un groupe de percussionnistes défilent, au rythme de leurs tambours, entre les rangées d'hommes tenant les épées. Ceux-ci chantent et se balancent d'avant en arrière et sur les côtés. Ils plient les genoux et se penchent en avant, tout en levant et abaissant leurs épées au même rythme. Un autre participant porte le drapeau national. L'ambiance est festive et animée.

Un spectacle de danse de l'épée peut durer plusieurs heures, avec de courts entractes, et jusqu'à 50 vers de poésie peuvent être chantés. Si un danseur est fatigué, il peut, de temps à autre, poser l'épée sur son épaule et continuer à marcher avec le groupe.

La danse de l'épée est un spectacle populaire du festival annuel consacré au patrimoine et à la culture du pays.

La danse de l'épée est un spectacle populaire du festival annuel consacré au patrimoine et à la culture du pays.

Où assister à des spectacles de danse de l'épée en Arabie saoudite

Les nombreux festivals culturels organisés tout au long de l'année dans les différentes régions saoudiennes offrent d'excellentes occasions d'assister à un spectacle de Ardah. L'un des plus importants est le Festival national du patrimoine et de la culture, qui se déroule pendant deux semaines à Al Janadriyah, dans les environs de Riyad, à la fin de l'hiver ou au début du printemps.

Voyagez de façon responsable

Voyagez de façon responsable

Faites pivoter votre appareil.
Votre fenêtre est trop petite. Agrandissez-la pour profiter d'une meilleure expérience.