Photo de Dean Mouhtaropoulos/Getty Images
Lubna Alomair

Les Saoudiennes à l'honneur

Les sportives changent la donne

Enregistrer dans mes favoris Enregistré dans mes favoris

Sarah Attar, Al Hasnaa Al Hammad, Farah Jefry, Sarah Al Jumaah. Ces femmes comptent parmi les premières athlètes de talent à faire leurs preuves dans le monde du sport en Arabie saoudite. Et vu les opportunités offertes aux Saoudiennes qui rêvent de briller sur la scène sportive nationale et internationale, elles ne devraient pas être les dernières. Le royaume connaît de rapides changements. Le pourcentage de Saoudiennes pratiquant une activité sportive hebdomadaire est passée de 8 % en 2015 à 19 % en 2019, soit une hausse de plus de 100 % en cinq ans. L'objectif ? Que 40 % de la population fasse de l'exercice une fois par semaine d'ici 2030.

« J'ai hâte de voir ça et de participer à ce changement », déclare Alanoud Mohammed Algheriri, Chargée d'affaires au Ministère des Sports.

« L'objectif principal de l'initiative Diversité et Inclusion est de valoriser le sport féminin dans différents domaines », explique-t-elle. Selon Alanoud Mohammed Algheriri, cela signifie donner accès à des installations, fournir un encadrement, soutenir les fédérations sportives féminines et participer à des compétitions nationales et internationales. « Nous essayons de sensibiliser l'opinion publique sur l'importance du sport féminin pour nous aider à proposer des programmes, des événements et des installations. »

 

Quelques données sur les femmes saoudiennes dans le sport

 

● En 2018, un décret royal a autorisé l'accès des familles dans les stades. La fréquentation des évènements sportifs a augmenté de 152 %.

● 25 fédérations ont aujourd'hui une équipe nationale féminine.

● 30 fédérations comptent au moins une femme dans leur conseil d'administration.

● 67 % des associations sportives comptent des femmes parmi leurs membres.

● À la fin de l'année 2019, plus de 2 400 femmes étaient affiliées à une fédération sportive.

● Lors des Jeux du Conseil de coopération du Golfe de 2019, une délégation de 66 athlètes féminines a concouru dans 8 disciplines et remporté 11 médailles.

● 21 athlètes féminines ont participé aux Jeux olympiques spéciaux d'été d'Abu Dhabi 2019 et ont ramené 29 médailles.

● Lors du Circuit des cadets asiatiques - Riyad 2019, une athlète saoudienne (Al Hasnaa Al Hammad) a remporté une médaille d'or en escrime pour la première fois dans l'histoire du pays.

● En 2019, pour la première fois dans l'histoire du pays, les femmes de l'équipe saoudienne de bowling ont participé au Championnat du monde féminin de la discipline.

● En août 2020, 72 sportives, jusqu'alors la plus grande délégation féminine d'Arabie saoudite, ont participé au Tournoi des femmes arabes à Sharjah et ont remporté 12 médailles.

● Sarah Al Jumaah s'est qualifiée et participera aux Jeux paralympiques de Tokyo 2020, reportés à 2021.

● Des équipes féminines saoudiennes ont participé à la Global Goals World Cup à Copenhague, en mai 2019, et à New York, en septembre 2019.

 

Source : Ministère des Sports

La nouvelle génération d'athlètes saoudiennes

 

Ancienne joueuse de football, Alanoud Mohammed Algheriri aime le travail qu'elle mène pour atteindre les objectifs de l'initiative Diversité et Inclusion. « J'ai été une sportive moi aussi. Je n'en ai pas eu l'occasion à ce moment-là », dit-elle, « mais je vais travailler dur pour offrir cette possibilité à la nouvelle génération ».

En plus des initiatives du Ministère des Sports, la découverte et la formation de nouveaux talents vise à offrir de formidables opportunités aux sportives du royaume. En juillet 2020, le Ministre saoudien des Sports, le prince Abdelaziz ben Turki al-Fayçal, a dévoilé les détails de la Mahd, un projet ambitieux qui devrait aboutir à la création de l'une des plus grandes académies sportives au monde, ouverte aux filles comme aux garçons.

Dotée de nouvelles installations à Riyad, Djeddah et Damman, l'académie offrira aux garçons et aux filles de 6 à 14 ans un endroit pour apprendre et s'entraîner dans plus de 20 sports différents. Le projet sera coordonné avec plus de 10 000 professeurs d'éducation physique, qui aideront l'académie à repérer les talents dans les écoles.

« Comme cela a été souvent dit et répété par de nombreux membres de notre communauté sportive, et j'en fais partie, nous comptons de nombreux talents qui ont besoin de progresser. Il est temps de prêter attention aux talents nationaux et de travailler pour les aider à se perfectionner », a déclaré le prince Abdelaziz lors de la présentation.

Pour célébrer cette annonce, la Mahd (@Mahdacademy_EN) a publié sur Twitter : « C'est à toi, à elle et à chaque enfant qui a du talent de jouer ». Le tweet était accompagné d'une vidéo promouvant la valorisation, l'écoute et l'entraînement des athlètes de demain en Arabie saoudite. On y voit de jeunes sportives, comme une boxeuse affronter un géant sur le ring et une joueuse servir avec puissance sur un court de tennis.

Le prince Abdelaziz a décrit la Mahd comme un « moment de rêve » pour le royaume, et les rêves des sportives comme Alanoud Mohammed Algheriri se réalisent en direct sous nos yeux. Celle-ci évoque avec émotion la première participation à un compétition de l'équipe nationale de football saoudienne. « Mon rêve était d'avoir une équipe de football féminin, et lorsque j'ai vu l'équipe nationale féminine jouer son premier match et chanter l'hymne national, c'est difficile à expliquer, mais ça a vraiment été un moment inoubliable. »

 

- Lisa Zimmermann

Voyagez de façon responsable

Voyagez de façon responsable

Faites pivoter votre appareil.
Votre fenêtre est trop petite. Agrandissez-la pour profiter d'une meilleure expérience.