Journey through Jeddah’s past

À la découverte du passé de Djeddah

Visite historique

Enregistrer dans mes favoris Enregistré dans mes favoris

En visitant Djeddah, vous suivrez les pas des marchands et des pèlerins qui ont déambulé dans les rues de cette ville dynamique pendant des siècles, apportant une vie et une animation qui perdurent aujourd’hui. Véritable joyau sur les rives de la mer Rouge, Djeddah accueillait des visiteurs bien avant que le calife Othmân ibn Affân ne la désigne comme le port officiel pour la ville sainte de la Mecque en 647 après J.-C.

Capitale commerciale du royaume, site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, Djeddah présente un mariage harmonieux entre l’ancien et le moderne qui en fait l’une des destinations les plus séduisantes d’Arabie Saoudite. Voici notre programme pour passer une journée à explorer les ruelles étroites et le cœur historique de la ville la plus enchanteresse du royaume.

Bab Makkah

Bab Makkah

Commencez votre promenade à l’entrée est de la ville historique, Al Balad, près de la majestueuse porte Bab Makkah. Aujourd’hui reconstruite avec goût, la porte évoque les anciennes murailles de la ville médiévale. Durant le mois du Dhou al hijja, mille talbiyas étaient entonnés par des pèlerins vêtus de blanc, lorsqu'ils passaient sous les trois arches de cette impressionnante porte, annonçant ainsi leur intention d’effectuer le plus important des voyages spirituels.



Le quartier d’Al Balad est connu pour ses maisons aux motifs sophistiqués, ornées de balcons colorés portant le nom de moucharabiehs, et érigées avec des coraux issus des profondeurs de la mer Rouge. En levant la tête, vous pourrez admirer quelques-uns des plus beaux exemples d’architecture corallière au monde.

Maison musée Matbouli

Maison musée Matbouli

Juste à l’ouest de la porte Makkah, près de l’historique souk Al Alawi, vous trouverez la maison Matbouli. Ce magnifique exemple d’une demeure traditionnelle de marchand hijazi a été converti en musée privé.

 

Construite avec du corail de la mer Rouge et ornée de moucharabiehs en façade, la demeure invite à prendre tout son temps. Déambulez sous ses plafonds inégaux et gravissez l’escalier en colimaçon pour visiter des pièces joliment aménagées avec des objets locaux anciens. Vous pourrez ainsi découvrir à quoi ressemblait la vie d’antan.

Souk Al Alawi

Souk Al Alawi

Près de la maison musée Matbouli, vous découvrirez le cœur historique de Djeddah, le pittoresque souk Al Alawi, aux ruelles étroites évoquant un labyrinthe, qui emplit le quartier du parfum d’épices exotiques et l’anime avec les invitations des marchands.

 

Cet ancien marché fréquenté par les pèlerins est le plus grand bazar d’Arabie Saoudite, et l'endroit parfait pour acheter les meilleures dattes de la péninsule ou de délicieux plats simples et appréciés de tous. Vous pourrez ainsi déguster un mutabaq (crêpe fourrée) en vous promenant parmi les étals.

Maison Naseef

Maison Naseef

Fièrement dressée au cœur du souk, cette ancienne résidence royale est la demeure traditionnelle de marchand la mieux préservée d’Al Balad.

 

Finement ornée, la maison Naseef fut habitée par le roi Abdulaziz, le roi fondateur du pays, qui s’y installa après sa conquête de Djeddah en 1925. L’intérieur fut adapté pour le souverain et doté de larges remparts afin que les messagers se déplaçant à dos de dromadaire puissent accéder directement à l’impressionnant toit terrasse du bâtiment, où le roi aimait se reposer.

 

En visitant cette demeure désormais transformée en musée et centre culturel, vous pourrez admirer des canons médiévaux portugais, placés près de l’entrée, à l’ombre d’un grand arbre qui était apparemment le seul arbre de tout Djeddah dans les années 1920, lorsque la maison Naseef était connue localement sous le nom de Maison de l’Arbre.

Mosquée Shâfi’i

Mosquée Shâfi’i

Depuis la maison Naseef, dirigez-vous vers le nord-est pour rejoindre cette mosquée historique, qui porte le nom de l’un des premiers théologiens les plus connus de l’islam, l’imam Ash-Shâfi'î.

 

Superbement restaurée et toujours en activité, la mosquée Shâfi’i possède un superbe minaret et une salle de prière pittoresque aux poutres de bois apparentes, dont le mihrab daterait du VIIe siècle.

Minaret de la mosquée Hanafi

Minaret de la mosquée Hanafi

En sortant de la mosquée Shâfi’i, dirigez-vous vers l’est pour trouver ce minaret d’un blanc immaculé, qui se dissimule dans une ruelle proche d’Al Basha. Lui seul témoigne de la présence d’une ancienne mosquée, aujourd’hui disparue, qui portait le nom d’un autre grand théologien de l’islam, l’imam Abû Hanîfa.

 

En admirant ce minaret classique aux motifs alvéolés, essayez d’imaginer le muezzin qui gravissait les marches pour effectuer l’appel à la prière, afin d’évoquer une dernière fois le Djeddah d’antan.

Liste des guides touristiques:

 

• Deira Tours : https://www.deira.com.sa/
• Palms Land Tours : https://www.pltksa.com/