Cuisine de Djeddah

Saveurs du Hedjaz

Les mets délicieux de Djeddah

Un vaste gamme de plats de la mer

Djeddah est un melting pot de cultures et de traditions qui ont eu une influence considérable sur la cuisine de la ville et ont produit la palette riche, diverse et savoureuse de la province de Hedjaz. Nombreux sont ceux qui ignorent que cette ville, surnommée la Fiancée de la mer, malgré son affluence cosmopolite, est une ville portuaire historique recelant des trésors de la pêche comme le najil, le hamoor, le hareed et le sijan, ainsi que nombre de crustacés, crevettes et coquillages. Goûtez-les tous lors de votre prochaine aventure culinaire hedjazi.

Najil frit

D'une élégante simplicité, ce plat délicieusement décadent fait figure de roi des fruits de mer. Il est connu pour sa succulente viande blanche et douce. Nettoyé et assaisonné avec parcimonie aux épices locales avant d'être frit à la perfection, le najil (mérou) est le plat le plus populaire de la région. Il vous garantit une expérience locale d'une authenticité sans égale.

Sijan frit

Ne laissez pas sa petite taille vous tromper, le sijan a beaucoup de saveur, surtout lorsqu'il est frit. Ce plat consommé sur les côtes est et ouest de l'Arabie saoudite ne plaît pas toujours dès la première dégustation, mais il faut impérativement le goûter, ne serait-ce que pour être en mesure de participer aux débats des gourmets de la région.

Crevettes et crabes frits

Deux crustacés aux goûts différents, tout un éventail de possibilités, et des préparations sans fin : petit ou gros, frit ou bouilli, à la vapeur ou sauté, cuit au charbon de bois ou au barbecue... À vous de décider. Toutes les façons de cuire les crustacés sont bonnes à Djeddah, mais si vous craignez les saveurs de la mer, nous vous conseillons d'opter pour une version frite, en sauce et épicée, qui sera plus juteuse.

Kofta de poisson

Déclinaison insolite du poisson, la croquette de poisson est entrée dans les mœurs à Djeddah grâce à sa ressemblance avec la croquette de crabe, moins poissonneuse. Les koftas sont souvent préparés avec des filets de poissons frais, accompagnés d'un mélange d'oignons, de coriandre, de purée et d'épices locales. Après une mise en forme ronde, ils sont trempés dans le trio habituel ; œuf, farine, et chapelure ; puis frits.

Mashramel

Ce plat à base de poisson est un précieux secret local préparé avec un mélange de tahini, de jus de citron, et d'ail, puis parfaitement cuit au four, et servi saupoudré de pignons de pin et de persil. Ce plat familial vous donnera du baume au cœur, et vous en redemanderez.

Matfi samak

Cette déclinaison acide du samak (poisson) est l'un des plats les plus traditionnels de la région. Servi en accompagnement lors de certaines occasions, le mafti samak est cuit dans une sauce de tamarin relevée d'épices locales, et s'associe divinement bien avec le riz pour créer un sayyadiah gourmand.

Kozi Samak

Un plat aux saveurs aussi impressionnantes que sa présence lors des plus grandes occasions de Djeddah, le kozi traditionnel est composé de hamour cuit avec des tomates, du yaourt, de l'ail, des oignons et du safran dans une poêle Tawa pour obtenir son goût particulier. Le poisson est ensuite déposé sur un lit de riz et de pâtes, accompagné d'une garniture de noix, raisins, et œufs durs. Goûtez le kozi et faites voyager vos papilles au cœur de la cuisine traditionnelle de Djeddah.

Voyagez de façon responsable

Voyagez de façon responsable

Faites pivoter votre appareil.
Votre fenêtre est trop petite. Agrandissez-la pour profiter d'une meilleure expérience.