Cuisine traditionnelle en Arabie saoudite

Plats traditionnels saoudiens

8 spécialités régionales incontournables

Enregistrer dans mes favoris Enregistré dans mes favoris

Voyager c'est aussi prendre le temps de connaître un lieu à travers sa cuisine. Un séjour en Arabie saoudite ravira vos papilles du petit-déjeuner au dîner, en passant par le déjeuner et les desserts.

 

Le petit-déjeuner saoudien traditionnel

Commencez la journée avec un petit-déjeuner saoudien traditionnel. Optez pour du pain plat tartiné de fromage et de confiture de dattes, un savoureux chakchouka ou un masoub sucré à la banane.

Chakchouka
Chakchouka

Chakchouka : œufs pochés et cuisinés avec une sauce tomate oignon. Le poivre de cayenne, le piment et le cumin en font un plat savoureux et épicé pour le petit-déjeuner. Chakchouka vient de l'arabe « shakka », qui signifie « rester soudés », comme le font les œufs, les tomates et les autres ingrédients. Facile à cuisiner dans une poêle, le chakchouka est répandu dans tout le Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

 

Masoub : Le masoub saoudien est préparé avec des bananes très mûres, du pain plat écrasé et de la crème ou du lait. Ce plat semblable au pain de banane est garni de friandises, comme des noix, des amandes, du miel et des raisins secs.

Le déjeuner en Arabie saoudite

« Au Moyen-Orient, le déjeuner est le repas principal de la journée », explique Majed Al Muhanna, spécialiste du patrimoine culinaire saoudien. Traditionnellement, en particulier dans le centre de l'Arabie, le déjeuner comprend du leben, un yaourt liquide froid. « On ne mange jamais de yaourt entre les repas, mais au déjeuner », dit-il. Le déjeuner est également le moment idéal pour goûter aux spécialités de l'Arabie saoudite, y compris au kebsa.

Kebsa

Kebsa : Dérivé de l'arabe « kbs », qui signifie « pressé », le kebsa est cuit dans une marmite. Souvent servi à déjeuner, ce plat national de l'Arabie saoudite est préparé de différentes manières, mais les trois ingrédients de base sont le riz, les légumes et la viande. En Arabie saoudite, la viande peut être du bœuf, de la chèvre, de l'agneau, du poulet ou du chameau. Le kebsa est arômatisé avec des clous de girofle, de la cannelle, du safran, du cardamome, du laurier, du poivre noir, de la noix muscade et du citron noir séché (loomi).

Matabaq

Matabaq : Le matabaq est une sorte de galette moelleuse semblable à un pancake farci et frit. Son nom signifie « plié » en arabe, car la galette est pliée pour envelopper la garniture (viande, ail, œufs, curry, poivrons, ghee, oignons, menthe et coriandre). Malgré les doutes sur son origine exacte, le plat aurait été inventé au Yémen et en Arabie saoudite à la même époque, et aurait été inspiré par la communauté indienne de ces deux pays. Dans toute l'Arabie saoudite, vous trouverez des stands où le savourer fraîchement préparé.

Le dîner en Arabie saoudite

Traditionnellement, le dîner est plus léger que le déjeuner mais, selon Al Muhanna, cela est en train de changer car les hommes et les femmes travaillent, et leur journée de travail s'est allongée. Voici deux plats traditionnels saoudiens pour terminer la journée :

Jarish

Jarish : Le jarish (ou harish) est l'une des spécialités saoudiennes les plus anciennes. Il se compose d'une bouillie de blé, d'oignon, de riz, de viande, de bouillon et d'épices (cumin, persil et coriandre). La consistance de ce plat, très apprécié pendant le Ramadan, rappelle un peu celle du porridge et celle des boulettes.

Tharid

Tharid : Encore plus ancien que le jarish, le tharid remonterait à l'époque préislamique. Considéré comme l'un des mets préférés du prophète Mahomet, ce ragoût d'agneau épicé se prépare en faisant mijoter de la viande halal et des légumes. Il est ensuite servi sur un fin morceau de pain.

Desserts du Moyen-Orient en Arabie saoudite

Quel meilleur moment que les vacances pour savourer des desserts ? L'Arabie saoudite offre une myriade de friandises traditionnelles, allant des pâtisseries aux biscuits au babeurre.

Oum Ali

Oum Ali : En Arabie saoudite, tout le monde ou presque raffole de l'oum Ali (ou om Ali), qui signifie « la mère d'Ali ». Servi bien doré, ce dessert au four est rempli de miel, de noix, de cannelle et de lait. Vous le trouverez dans de nombreux cafés-pâtisseries du pays.

Maamoul

Maamoul : le maamoul est un joli biscuit fourré aux pistaches, aux noix, aux amandes et aux dattes (ou au pudding de dattes). Il se caractérise par son enveloppe croustillante et sablée qui fond dans la bouche, son parfum de cannelle et de cardamome, ainsi que sa forme particulière obtenue grâce à un moule en bois. En Arabie saoudite, le maamoul est souvent servi pendant les fêtes.

—Lisa Zimmermann

Voyagez de façon responsable

Voyagez de façon responsable

Faites pivoter votre appareil.
Votre fenêtre est trop petite. Agrandissez-la pour profiter d'une meilleure expérience.