Hégra

Des sculptures phénoménales offrant un regard sur le passé

Hégra

Enregistrer dans mes favoris Enregistré dans mes favoris

Niché au cœur des reliefs montagneux et des canyons accidentés du désert, Hégra est le premier site d'Arabie saoudite classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Situé à 22 km d'Al-Ula, ce témoignage de la civilisation nabatéenne occupe un cadre époustouflant.

Le site de Hégra, dont les origines remontent au milieu du Ier siècle avant J.-C., vous donne un aperçu de ce à quoi ressemblait la cité nabatéenne à cette époque. Bénéficiant d'un emplacement stratégique au sud de son célèbre site jumeau de Pétra, en Jordanie, ce joyau archéologique du royaume saoudien constituait autrefois une importante piste caravanière reliant la péninsule arabique à l'Asie et au reste du monde méditerranéen. Après l'abandon de la cité nabatéenne, celle-ci a continué à jouer un rôle de route commerciale dynamique et de route de pèlerinage vers La Mecque, jusqu'à la construction du chemin de fer du Hedjaz au XXe siècle.

Parcourir Hégra est en soi une aventure. Les centaines de tombes magnifiquement sculptées et préservées de cette cité de pierre spectaculaire semblent animer les affleurements de grès. Les falaises abruptes bordées d'inscriptions et de sculptures artistiques, fruit de l'architecture antique, offrent un spectacle fascinant. Ces falaises renferment des lieux de sépulture d'anciennes élites de la société, symboles de la riche histoire de la région. En plus des tombes monumentales aux façades décorées, les nombreux puits artificiels de Hégra témoignent des techniques agricoles nabatéennes.

Jabal Al Banat
Jabal Al Banat

Jabal Al Banat

Avec plus de 100 tombes monumentales, dont 29 réalisées dans un rocher de grès sculpté sur toutes les faces, le Jabal Al Banat abrite le plus grand groupe de tombeaux.

Jabal Al Ahmar
Jabal Al Ahmar

Jabal Al Ahmar

Le Jabal Al Ahmar, qui tire son nom de sa falaise de grès rouge vif, compte 18 tombes et figure lui aussi parmi les affleurements de Hégra à découvrir.

Jabal Ithlib
Jabal Ithlib

Jabal Ithlib et le Diwan

Situé dans l'est de Hégra, le mont Jabal Ithlib est un affleurement naturel abritant un long couloir étroit, appelé le Siq, et un grand diwan spacieux, une salle qui accueillait probablement autrefois des réunions et des banquets somptueux.

Qasr Al Farid
Qasr Al Farid

Qasr Al Farid

Symbole le plus emblématique de Hégra, le Qasr Al Farid est un tombeau sculpté, situé à l'écart des autres tombes. Il s'agirait de la sépulture de Lihyan, fils de Kuza, et aurait appartenu à une importante famille nabatéenne.

Chemin de fer du Hedjaz
Chemin de fer du Hedjaz

Chemin de fer du Hedjaz

La construction de la ligne de chemin de fer du Hedjaz a débuté en 1900 dans le but de moderniser la route de pèlerinage historique traversant Al-Ula. La ligne suivait cette même route et reliait Médine à Damas, mais elle n'a jamais été prolongée jusqu'à La Mecque à cause de la Première Guerre mondiale. Aujourd'hui, la locomotive du chemin de fer du Hedjaz se trouve encore à la gare de Hégra.

Fort de Hégra

Construit au XVIIIe siècle sur l'extrémité sud du chemin de fer du Hedjaz, le fort de Hégra servait autrefois d'abri aux voyageurs. Les châteaux d'eau du chemin de fer alimentaient le réservoir du fort pour fournir de l'eau aux pèlerins.

Voyagez de façon responsable

Voyagez de façon responsable

Faites pivoter votre appareil.
Votre fenêtre est trop petite. Agrandissez-la pour profiter d'une meilleure expérience.