Île Farasan : guide de voyage

Faites le plein d'aventures

Île Farasan : activités et guide de voyage

Enregistrer dans mes favoris Enregistré dans mes favoris

 

Situé à environ 40 km (ou 1 heure de bateau) de Jizan, l'archipel des Farasan est composé de plus de 80 îles, mais seulement trois d'entre elles sont habitées toute l'année. La plus grande et la plus peuplée est l'île Farasan. Celle-ci compte environ 12 000 habitants, dont un grand nombre travaillent à Jizan. En 1996, cette île connue pour son incroyable biodiversité a été déclarée zone protégée par l'Autorité saoudienne de protection de la faune et de la flore. Ses récifs coralliens encore intacts sont un site de plongée sous-marine extraordinaire. L'île abrite une grande diversité de poissons et d'oiseaux remarquables, comme le Goéland à iris blanc, le Pluvier crabier et le Faucon concolore. On peut aussi y apercevoir la gracieuse Gazelle de Farasan, une espèce en voie de disparition, dont on ne comptait que 1 000 exemplaires en 2013. « Farasan est un endroit très spécial », explique Saad Al Dawood, un étudiant en hôtellerie à l'Université du Roi Saoud de Riyad ayant séjourné sur l'île. « C'est une petite île peuplée de gens simples, qui vous font vivre une expérience vraiment authentique. Ils ont l'hospitalité dans le sang. »

L'histoire de l'île Farasan

Depuis le Iᵉʳ millénaire av. J.C., la province de Jizan attire des peuples venus d'Arabie, d'Afrique et d'Europe. Une inscription latine datant de 144 Ap. J.-C. indique la présence d'une garnison romaine sur ces îles appelées autrefois Portus Ferresanus. Au cours des siècles, de nombreux peuples, comme les Aksoumites et les Arabes, sont passés par l'archipel des Farasan et ont laissé derrière eux des traces de leurs sociétés. L'emplacement stratégique de la province de Jizan, et en particulier des îles Farasan, ont connu un regain d'intérêt au XXe siècle : pendant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands ont construit un fort sur l'une des îles de l'archipel.

Sites d'intérêt de l'île Farasan

L'un des principaux sites de l'île est le village de grès d'Al Qassar. Ce village d'époque romaine n'est plus habité, mais a été entièrement reconstruit pour accueillir les touristes. La maison Beit Al Refai mérite aussi une visite pour son architecture typique des Farasan. Cette belle demeure, qui appartenait, il y a 100 ans, au riche marchand de perles Munawar Al Refai, présente des pierres de corail et des murs de gypse aux sculptures complexes. Arrêtez-vous à la mosquée nadji pour avoir un autre aperçu du patrimoine architectural des îles Farasan. Vous souhaitez faire une expérience passionnante et originale ? Al Dawood vous recommande la pêche. « Lors de ma dernière visite, nous avons pris un bateau pour aller pêcher sur une petite île. Nous avons partagé du pain et du thé traditionnel avec le capitaine. C'est une expérience vraiment inoubliable car nous avons mangé le poisson que nous avons pris nous-mêmes. »

Comment se rendre sur l'île Farasan

Le ferry de Jizan est le seul moyen de transport desservant Farasan. En novembre 2019, il effectuait la traversée entre Jizan et Farasan deux fois par jour, à 7h30 et 15h30. Il n'y a pas de centre de plongée sur l'île Farasan. Amenez donc votre propre équipement. Bien qu'il y ait plusieurs hôtels sur l'île, comme le Farasan Coral Resort et le Farasan Hotel, de nombreux visiteurs choisissent de camper sur la plage. N'oubliez pas d'apporter votre matériel de camping. « Lorsque j'ai visité l'île, nous avons fait du camping en bord de mer pendant deux jours », raconte Al Dawood. « Au réveil, nous avons levé les yeux vers les montagnes et nous avons vu deux gazelles de Farasan. C'était incroyable. »

— Didi Gluck

Voyagez de façon responsable

Voyagez de façon responsable

Faites pivoter votre appareil.
Votre fenêtre est trop petite. Agrandissez-la pour profiter d'une meilleure expérience.